Danseuse orientale
Perrine Amaide

Professeur depuis une dizaine d’années, j’enseigne les danses orientales, la danse Bollywood et la danse Tahitienne au conservatoire de Marolles.

Adolescente, je découvre les danses de Salon (Mambo, Rock, Paso Doble, Samba, Valse et Cha-Cha) pour lesquelles je garde une passion et qui inspirent encore aujourd’hui mes chorégraphies.

Je pratique ensuite la danse Sévillane et la salsa quelques années.

Il y a une vingtaine d’années, je fais la découverte de la danse orientale à Rennes et tombe littéralement amoureuse de cet art.

 

Je fréquente plusieurs écoles dont les professeurs sont internationalement connues (Féryel, Taly…) et j’effectue de nombreux stages sur Paris.

A Nantes, je pratique la derbuka (instrument central dans la danse orientale).

Arrivée en Ile-de-France, je fais la découverte du Bollywood.

De plus, j’ai travaillé pour la compagnie 123 Soleil (prestations dansantes dans de nombreux lieux publics, ou prestations privées – anniversaire, enterrements de vie de jeune fille).

Je propose aujourd’hui des cours ludiques et adaptés à la singularité des danseurs, une fois par semaine au Conservatoire de Marolles-En-Brie

 
Les danses orientales

La danse orientale est non seulement une pratique sportive, accessible à tous, garçons et filles mais aussi un art millénaire imprégné de grandes richesses culturelles et d’une histoire fascinante. Des Almées, aux danseuses s’illustrant dans le cinéma égyptien dans les années 30-40, en passant par de nombreux chorégraphes ou danseurs contemporains (Soheir Zaki, Fifi Abdou, Randa Kamel, Taly, Féryel, Myriam Douiou, Saadia Soryah, Alexandre Paulikevitch…), Les Danses Orientales ont voyagé et continuent de nous transporter !

La danse orientale désigne les Danses du Proche et du Moyen Orient, et les Danses fusionnant différentes Danses du Monde, en solo ou en groupe (type ballet).

 

Les styles les plus connus sont :

 

  • Le Raq Sharki (danse orientale) : c’est la danse classique par excellence, très souvent chorégraphiée sur un air d’un grand chanteur égyptien ou du Moyen Orient comme Farid El Attrache, Oum Khaltoum…

           Voici quelques noms de danseuses, mondialement connues grâce au cinéma en Egypte, berceau                 de  la danse orientale : Badia Masabni, Tahia Carioca, Samia Gamal, Naïma Akef.

  • Le Baladi : dansé en robe, foulard sur la tête et sur les hanches

  • Le Saïdi : rythme du Sud de l’Egypte, dansé par les hommes avant tout et repris souvent sur scène par les femmes. Dansé avec un bâton ou une canne.

  • Le Khaleegi : danse des pays du Golfe : balancements de tête. On l’appelel la danse des cheveux.

  • L’ATS (American Tribal Style) : né aux E.U. dans les années 60 : fusions de cultures indiennes, américaines et orientales

  • Tribal Fusion

  • Les Danses tsiganes

  • Style Arabo-andalou

  • Les danses du Maghreb : berbères, kabyles : chaabi, reggada, allaoui

 

Pour aller plus loin dans votre recherche, quelques films …

  • Whatever Lola wants , 2007

  • Rouge à Lèvres, 1946

 
Les cours danses du Monde de Perrine

En plus de la danse orientale, Perrine vous propose un cours de Danse Bollywood.

Le Bollywood est mis en scène pour le cinéma indien. Il combine les mots « Bombay et Hollywood ». Ces danses mélangent les danses traditionnelles classiques indiennes (telles que Bhangra du Penjab, la danse Ghumar du Rajasthan par exemple) ainsi que des danses plus folkloriques, voire des danses plus modernes comme le hip hop, la salsa, la danse orientale…

 

Le Bollywood s’appuie sur un univers théâtral ayant souvent comme thème une intrique amoureuse, une fête ou un rêve. Les musiques sont rythmées ; les costumes sont colorés. Les bijoux et l’expressivité (sourire, jeux de regards, mudras, positions des mains) sont au rendez-vous…

 

 

Enfin la Danse Tahitienne, désignée sous le nom de « Ori Tahiti » ou « Tamure » saura vous enchanter par ces mouvements sportifs de hanches, de cuisses, de bras ou de main. Venez vous déhancher sur un air de percussions enivrantes.

 

Les cours au Conservatoire De Marolles ont lieu une fois par semaine. Une tenue décontractée pour les cours (legging ou short, t- shirt ou brassière) est préconisée. Lors du spectacle, les élèves porteront un costume avec ou sans accessoire.

 

Les cours commencent par un échauffement, puis un travail technique et des enchaînements, enfin au moins chorégraphies orientale, bollywood ou tahitienne seront proposées au cours de l’année. Un travail autour de la musicalité et de l’expressivité scénique sera également assuré.

 
Photos
 

©2020 par conservatoire de Marolles en Brie. Créé avec Wix.com

  • Facebook
  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Instagram